Poids des pneus vélo

Poids des pneus de vélo : quels facteurs ?

Le poids des pneus de vélo (VTT, City Trekking / VTC et vélo de Route) dépend de plusieurs facteurs. Définitions et explications ci-dessous.

 

Le diamètre des fils de la carcasse du pneu

La carcasse du pneu désigne la structure de support du pneu, disposée sous la bande de roulement. Elle est formée de fibres textiles, enrobés de gomme. Les extrémités de ce qu’on appelle la « nappe carcasse » sont repliées autour des tringles du pneu.

 

Le diamètre des fils de la carcasse a un impact sur le poids du pneu : plus le fil est fin, plus la carcasse est légère.

 

La nature des tringles des pneus VTT, City Trekking et vélo de Route

Les tringles sont les anneaux situés de chaque côté du pneu, qui permettent de maintenir celui-ci sur la jante et autour desquels sont enroulés les fils de la carcasse.

 

On distingue deux types de tringle de pneu : les tringles rigides et les tringles souples. Elles n’ont pas le même poids : les tringles souples sont les plus légères des deux. La nature des tringles est donc un autre facteur impactant le poids total d’un pneu de vélo.

 

L’absence de renfort anti-crevaison

Il existe plusieurs types de renforts anti-crevaison : bandes (ou nappes) de protection anti-crevaison, liquide anti-crevaison… Ces dispositifs entraînent forcément une augmentation du poids du pneu, même si celle relative au liquide préventif est minime.

 

L’épaisseur de la bande de roulement

La bande de roulement, comme son nom l’indique, est tout simplement la couche de gomme disposée par-dessus la carcasse du pneu, et qui est donc directement au contact de la route.

Logiquement, le poids de la bande est fonction de son épaisseur : plus la bande sera fine, plus elle sera légère.